Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/01/2017

Start-up: nombre de créateurs d’entreprise ont une attitude sidérante

Le talon d’Achille dans la plupart des présentations de projet de start-up est la proposition d’investissement qui devrait normalement conclure le pitch. En quoi exactement votre start-up représente-t-elle une réelle opportunité d’investissement ? En d’autres mots, comment va-t-elle faire gagner de l’argent à l’investisseur, dans quel ordre de grandeur, dans quel délai, et surtout à quelles conditions ? Ce dernier point est le plus hasardeux et le plus craint par les porteurs de projet, parce que la plupart ne le savent pas encore, ou n’ont pas vraiment approfondi la question, et se cachent derrière les formules vagues ou dilatoires.

En fait, un bon nombre de créateurs d’entreprise ont une attitude sidérante : ils laissent sciemment de côté le processus d’évaluation et décident péremptoirement (à l’intuition) une valeur marchande de leur start-up, simplement en décidant quelle fraction de leur propriété ils sont prêts à céder en échange de capitaux frais :

« Heu… 10 % ». 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici

Les commentaires sont fermés.