Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/07/2017

Porteurs de projet: ce qui mine votre présentation

Au cours de ces 20 dernières années j’ai vu des centaines de startups. J’ai pu voir que beaucoup d’entre elles passaient en quelques mois d’une idée à une société suffisamment capitalisée. J’en ai également vu d’autres passer des mois à lever des fonds et n’aboutir à rien.

Il n’y a aucun fatalisme à cela. Maintes jeunes pousses n’ont qu’à s’en prendre à elles-mêmes quand elles échouent à lever des fonds !

Voici quelques erreurs parmi les plus fréquentes commises lorsqu’elles sollicitent les investisseurs privés.

  •  Sous-estimer le timing et l’environnement

Si la start-up vise un sujet où Google est présent, ce n’est plus le moment… Idem si dix startups sur-financées rentrent sur le sujet en même temps, ce n’est pas opportun !

Une bonne idée ne suffit pas, il faut aussi l’avoir au bon moment. Toutes les astuces du monde ne servent à rien si l’on ne maîtrise pas le fameux time to market , c’est-à-dire savoir quand se lancer. Une bonne idée au mauvais moment devient vite une mauvaise idée.

D’ailleurs, l’important, ce n’est pas forcément d’avoir l’idée en premier, c’est plutôt de réussir à l’appliquer et à la vendre.

 

  • Ne pas enraciner votre estimation de valeur dans la réalité.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

Les commentaires sont fermés.