Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2017

Porteurs de projet: débarrassez-vous des habitudes stériles!

Au cours de ces 20 dernières années j’ai vu des centaines de startups. J’ai pu voir que beaucoup d’entre elles passaient en quelques mois d’une idée à une société suffisamment capitalisée. J’en ai également vu d’autres passer des mois à lever des fonds et n’aboutir à rien.

Il n’y a aucun fatalisme à cela. Maintes jeunes pousses n’ont qu’à s’en prendre à elles-mêmes quand elles échouent à lever des fonds !

Voici une erreur fréquemment commise lorsqu’elles sollicitent les investisseurs privés.

 Ne pas connaître les spécificités de l’investisseur auquel on s’adresse.

Cela semble l’évidence même, et il est donc sidérant de constater à quel point on n’y prête si peu d’attention. Questionnez-le au préalable : histoire de vérifier s’il a bien des fonds disponibles à investir immédiatement (sinon, il vous rencontre uniquement pour « rester dans le marché »), s’il a déjà investi auparavant dans des affaires similaires et s’il ne siège pas déjà au conseil d’administration d’une quinzaine d’autres sociétés.

Après un long et fastidieux chemin parcouru dans le dispositif d’aide à la création et au financement d’entreprises où les porteurs de projet sont ballotés d’une structure publique ou privée à une autre vient enfin le moment périlleux de tendre sa sébile aux investisseurs privés. Et là, c’est la déconvenue, l’effroi : aucune obole.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn: cliquer ici !

Les commentaires sont fermés.