Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/05/2015

Le crowdfunding : un nouveau segment de la finance ou une autre façon de concevoir le financement de l’économie ?

En 2014, 152 millions d’euros ont été collectés sur la cinquantaine de plateformes de finance participative, regroupées au sein de l’association Financement Participatif France (FPF). Soit plus du double des montants levés en 2013.

Preuve de l’engouement du public, 1,3 million de Français ont déjà soutenu un projet de crowdfunding : que ce soient quelques euros versés à un artiste sur un site de don (62 euros en moyenne en 2014), des centaines d’euros prêtés à une PME, ou plusieurs milliers investis (4 470 euros) dans le capital d’une start-up.

Dans l’univers de la finance participative, les plateformes de don sont les plus connues. Avec ces sites, l’internaute soutient un projet, principalement culturel, et reçoit en échange une récompense (du simple gadget, au produit financé), qui dépend du montant versé. En 2014, ce secteur a récolté plus de 38 millions d’euros (+90% par rapport à 2013), dont les deux tiers ont été réalisés par les leaders Kisskissbankbank (15 millions) et Ulule (12,8 millions). Lire la suite

11/05/2015

Startuppers: Ne devenez pas le jouet des investisseurs!

Si vous n’y prêtez suffisamment attention voici une manœuvre des investisseurs qui peut avoir des effets ravageurs.

Vous venez de négocier avec succès un investissement de 1 million d’euros sur base d’une valeur premoney (valeur de la start-up avant l’investissement) de 4 millions d’euros. Triomphant et fier vous revenez au siège de votre société pour raconter à votre équipe que leur dur labeur a créé 4 millions d’euros de valeur.

Vos coéquipiers vous demandent ce que valent leurs parts. Vous expliquez que puisque la jeune pousse a actuellement 3 millions d’actions existantes, les investisseurs doivent les évaluer à 1,33 €/action (4 m € premoney / 3 m actions = 1,33 €/action).

Plus tard, dans la soirée, vous parcourez la term sheet (sorte de lettre d’intention) de vos investisseurs. Et là, stupeur ! Il y est écrit que le prix de l’action est de 1 € l’unité… Cela doit être une erreur ! Au fil de votre lecture, la term sheet indique : « La valorisation premoney de 4 millions d’euros inclut un option pool égal à 20 % de la capitalisation totale après l’investissement. » Lire la suite

10/05/2015

Une révolution "copernicienne" pour mobiliser la formidable épargne des Belges

Elle ne coûterait rien à l’Etat !

Au contraire, elle représenterait pour lui, à court terme, une économie immédiate (plus aucune exonération d’impôt  sur les opérations en Bourse, diminution de la massive dotation au dispositif public d’aide au financement d’entreprises), et à moyen terme, un rendement fiscal bien supérieur, grâce à l’effet cumulatif exponentiel d’un mode de taxation stimulant, sans oublier les gains collatéraux que sont les emplois créés (diminution chômage), l’impôt  sur les sociétés  nouvellement créées grâce à la facilitation du financement direct par Monsieur Tout-le-Monde.

Les marchés financiers belges n’ont jamais atteint la taille critique qui leur aurait permis de jouer en Belgique le même rôle d’apporteur de capitaux pour les PME que celui qu’ils jouent aux États-Unis ou au Royaume Uni. Banquiers et assureurs ne s’y sont pas impliqués suffisamment pour de multiples raisons, fondées ou non. Et la magnifique épargne des Belges languit dans l’oisiveté des comptes bancaires qui la tuent à petit feu (effet délétère de l’inflation rampante), elle n’a qu’exceptionnellement trouvé le chemin du financement de l’économie. Lire la suite