Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/04/2017

Startups:profil type de l'investisseur informel

  • 48 – 59 ans, masculin.
  • Diplôme post-universitaire, souvent technique.
  • Expérience précédente du management ; a déjà fondé, dirigé et/ou vendu une affaire rentable.
  • Investit entre 25 000 € et 250 000 € par projet ;

-         20 % des business angels investissent moins de 25 000 €.

-         40 % des business angels investissent entre 25 000 € et 99 999 €.

-         25 % des business angels investissent entre 100 000 € et 250 000 €.

-         15 % des business angels investissent plus de 250 000 €.

 

  • Préfère une participation d’autres investisseurs individuels expérimentés.
  • Forte préférence pour des projets en adéquation avec son expertise technique.
  • 60 % préfèrent investir « près de chez eux ».

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

03/04/2017

Startups attention! Vos business angels sont bien plus différents que vous ne le pensiez

Voici un petit guide amusant destiné à souligner la grande diversité des profils rencontrés dans le capital-risque informel, c’est-à-dire le capital-risque pratiqué par des investisseurs individuels. L’entrepreneur doit être conscient de cette vaste diversité de profils et de motivations, ça l’aidera à décider du type d’investisseur le plus utile pour son projet. L’entrepreneur doit surtout essayer de comprendre à qui il a affaire quand il négocie son ouverture du capital. Comparer les caractéristiques de son investisseur à l’un des profils décrits dans l’une des classifications ci-dessus peut l’aider à cerner certaines des motivations de celui-ci et à mieux négocier la valorisation de sa start-up.

 

Business devils                      Ces investisseurs, ayant souvent un niveau de revenus et une formation académique moindres, investissent dans le but d’acquérir à terme une absolue majorité de contrôle. Bien qu’il soit difficile de déceler en eux, au début, leur caractéristique diabolique, ils préfèrent investir dans de petites entreprises, géographiquement proches dans lesquelles ils peuvent s’impliquer de manière très active. La structuration de leur participation financière tend également à être assez complexe.

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici!

31/03/2017

Start-up:illustration du caractère polymorphe des business angels

Bien que les investisseurs providentiels aient beaucoup de points communs ils constituent néanmoins une population foncièrement hétérogène. Nombre de chercheurs et de praticiens de terrain ont suggéré une vaste panoplie de portraits-types de business angels.

En 2006, Benjamin et Margulis ont défini neuf types d'investisseurs providentiels:

Value-added investors          En tant qu’investisseurs très expérimentés (souvent d’anciens banquiers ou des professionnels du capital-risque), ces anges jouent un rôle actif dans leurs multiples investissements. Ils préfèrent investir dans des entreprises géographiquement proches de chez eux et se concentrent sur les secteurs d’activités qui leur sont familiers. Ils investissent normalement de 50 000 à 250 000 euros par projet.

Deep-pocket investors           Ce sont en général d’anciens entrepreneurs à succès ayant vendu leurs entreprises et veulent investir dans les secteurs qu’ils connaissent bien. Ils préfèrent un haut degré de contrôle sur les entreprises financées et fournissent souvent leur assistance dans la gestion quotidienne. Ils investissent de 50 000 à 250 000 euros par affaire (un à trois investissements par an) et souhaitent, pour chacune, un taux de rendement annuel aux alentours de 50 %.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici!