Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/04/2015

La Bourse de Bruxelles : La Bourse de M. Tout-le-Monde

Quel avenir pour la Bourse de Bruxelles ?

Pour donner un sens nouveau à la Bourse de Bruxelles il faut songer à sa refondation. Ne plus faire la même chose adossée à une structure étrangère imposante (New York Stock Exchange), mais carrément faire autre chose de manière emblématique. Cela suppose une nouvelle vision politique conjuguée aux réalités et potentialités d’un public local aux capacités d’épargne parmi les plus élevées du monde…

Pourquoi ne pas devenir un centre d’excellence opérationnelle du financement participatif ?

Et accompagner ainsi la révolution qui se dessine dans le paysage de l’investissement. Son impact sociétal en deviendrait incontestable.

Si la Bourse de Bruxelles pouvait capter, ne fut-ce que 1 % des fonds improductifs qui se languissent dans les comptes d’épargne, pour le grand bonheur immérité de quelques banques, cela ferait tout de même environ 2,3 milliards d’euros pour dynamiser des dizaines de milliers de petites entreprises et de projets startups… Aujourd’hui, 87 % des startups technologiques belges qui se créent vont chercher leur financement à Paris, Londres et San Francisco ! Lire la suite

23/04/2015

Faiblesses du capital-risque belge

nutile de revenir sur l’importance des TPE/PME dans l’économie belge, dans l’emploi et, plus largement, dans l’innovation et la croissance de la productivité globale. Cependant, l’approvisionnement des TPE/PME en fonds propres, depuis le stade du capital-risque jusqu’à celui du financement sur les marchés, est insuffisamment développé, en dépit de l’existence d’Alternext et du Marché Libre (un fiasco), spécifiquement destinés aux PME. Ne reste donc essentiellement que le financement intermédié par emprunts bancaires. Mais les contraintes de crédit auxquelles ont à faire face les entreprises à partir d’un certain niveau de risque sont trop prégnantes, alors même qu’elles pourraient être levées, pour la plupart, par un meilleur fonctionnement du couple risque-rendement. Malheureusement, plus qu’à l’étranger, la dette des TPE/PME belges semble faire l’objet d’un rationnement.

Sans entrer dans les détails, l’industrie belge du capital-risque présente plusieurs faiblesses si on la compare à la situation aux États-Unis. En voici quelques exemples.

Les profils des équipes de gestionnaires de fonds. Lire la suite

22/04/2015

Banques : vos usagers pourraient se rebiffer !

Le contexte est porteur pour une rébellion disciplinée de la part des usagers bancaires. Là où les actionnaires, les autorités de tutelle, les gouvernants ont failli, les citoyens pourraient renverser la vapeur.

L’omnipotence des banques pourrait s’effriter bien vite… Si les usagers prenaient conscience de leur « capacité de surextermination ».

Elle viendrait s’ajouter à l’effet d’effritement provoqué par les nouveaux acteurs du secteur. Aujourd’hui, le téléphone mobile et les tablettes tactiles permettent à d’autres acteurs de mordre sur le pré carré des banquiers : le paiement. Et dans ce registre, la menace Google, en particulier, les effraie. En outre, les géants des cartes de crédit, tel VISA,  se lancent dans le transfert d’argent de particulier à particulier. Facebook détient déjà des licences bancaires, ce qui laisse présager des  communautés qui se prêteront bientôt directement des fonds. Sans oublier la grande distribution et les constructeurs automobiles qui octroient des crédits, les compagnies d’assurances qui captent une partie de l’épargne, etc. Bref, les banques doivent se démener de plus en plus  pour séduire leurs clients parce que leur marché est de moins en moins captif. Lire la suite