Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/09/2017

Le marché du seed investment est fragmenté et peu structuré

Pour les porteurs de projet la recherche de financements s’apparente à un chemin de croix. Le parcours (de combattant) est effectivement compliqué, semé d’embûches et inutilement pénible et long. L’entrepreneur en herbe est souvent pressé, il sait qu’il existe probablement beaucoup d’investisseurs potentiels, mais il ne sait ni comment les dénicher, ni comment les aborder.

Par ailleurs, à l’échelle régionale, il n’existe aucune initiative de collecte générale d’informations répertoriant de manière proactive, systématique et à la source toutes les opportunités d’investissement dans des entreprises en création. Pourtant, des statistiques publiques permettraient une meilleure connaissance des contributeurs financiers (mini-investisseurs particuliers), de leurs comportements, de leurs attentes et de leurs frustrations pour donner une vision plus aigüe du fonctionnement du marché du capital-risque et favoriser l’efficacité des outils publics actuels concernant l’aide à la création et au financement d’entreprise.

Le funding gap et le chemin de croix des porteurs de projet pour lever des fonds, témoignent du peu d’efficacité du marché du capital-risque actuel. Marché où tous les investisseurs n’ont pas accès aux « bons » projets en même temps, ou aux mêmes conditions. Bref, tous les intervenants se baladent dans un brouillard perpétuel et beaucoup de bonnes idées n’obtiennent ainsi jamais d’audience. On y voit dès lors une perte substantielle de création d’activité.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

13/08/2017

Le crowdfunding joue un rôle indiscutable dans le développement de l'économie

Le financement participatif, de par l’implication d’un grand nombre de financeurs porteurs d’une large diversité de compétences et de perspectives d’évaluation et d’affectation des fonds, permet de financer des projets qui ne correspondent pas aux critères standards utilisés dans les circuits de financement traditionnels.

Cela concerne notamment les projets de taille limitée, en phase précoce de développement, mais aussi des projets lucratifs ou non (dans les domaines de la culture, de l'économie sociale, du développement durable...), et des projets innovants, plus ou moins à risque.

Combler le funding gap 

Le financement participatif, notamment l’equity based crowdfunding, a pour vocation de combler sur le marché des capitaux pour les startups et les jeunes entreprises en croissance le « vide dans la chaîne de financements » qui se situe entre les financements de proximité (famille et amis) et les financements institutionnels. Le funding gap concerne essentiellement les capitaux externes d’amorçage et les capitaux externes de démarrage. Il concerne donc une fourchette d’investissement comprise entre 25 000 € et 250 000 €, ce qui correspond grosso modo à la moyenne des fonds collectés sur les plateformes d’equity crowdfunding.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !