Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/01/2017

Start-up: faire pencher la balance vers plus d'objectivité autant que faire se peut

Si les facteurs subjectifs sont proéminents dans l’évaluation d'une jeune pousse, d’un autre côté certains paramètres peuvent faire pencher la balance vers plus d’objectivité.

Par exemple, une lettre d’intention ou term sheet délinéant d’autres points essentiels. Elle est envoyée par l’investisseur afin que l’entrepreneur valide les modalités opérationnelles du financement. Cela va permettre de préciser les conditions de réalisation de l’opération de capital à risque. Lors de sa réception, l’entrepreneur peut ainsi vérifier la conformité des conclusions avec les résultats des négociations préalables.

Ce document contient essentiellement la présentation de l’investisseur (sa stratégie, sa politique de participation, ses options de sortie) ; les paramètres techniques du financement, c’est-à-dire le pourcentage du capital détenu, la valorisation du « ticket d’entrée » et les titres financiers envisagés (actions, obligations convertibles…) ; les conditions à la réalisation du financement : documents juridiques, modifications organisationnelles (emploi de nouveaux cadres, réorganisation de l’organigramme de l’entreprise, mise en place de nouveaux moyens de gestion…).

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

03/11/2015

Exemple de lettre d'intention d'investissement: Application pratique de la Term Sheet

La Term Sheet (lettre d’intention ou proposition de convention d’investissement) définit les éléments clés préliminaires de la proposition d’investissement et établit les principaux points d’accords déjà obtenus entre les parties concernant les conditions du financement et la manière de structurer l’investissement.
La Term sheet est une lettre d’intention simplifiée, sans aucun formalisme : il ne s’agit en fait que d’une liste de points fondamentaux à régler avant de signer le document final engageant formellement toutes les parties.
C’est à l’investisseur, pas à l’entrepreneur, qu’il incombe de préparer la Term sheet. Lire la suite